Accueil


Bienvenue aux Monts Gardés


Site expérimental pour un paysage agroforestier

 

 

 

Découvrez nos visites, stages et formations, actualités !

 

Petite entrée en matière

Le site des « Monts Gardés » est un lieu-dit situé à 25 km à l’est de Paris. La création de lignes nouvelles ferroviaires à grande vitesse, a transformé ces terrains agricoles en un vaste délaissé de 35 hectares, délimité par l’entrecroisement de 4 lignes TGV, d’une route nationale à fort passage, d’une ligne à très haute tension et de l’un des plus importants centre de traitement de déchets d’Europe.

 

Les sols agricoles ont été fortement dégradés suite, d’une part, à la création de fouilles archéologiques préalables au chantier de LGV,   et d’autre part,  au chantier proprement dit de LGV : une base travaux sur plusieurs hectares avait été implantée sur cet espace, ainsi que des volumes considérables de stockages de matériaux, entraînant le passage répété d’engins lourds de chantier, compactant en profondeur les sols.

Agnès Sourisseau, paysagiste, missionnée par la SNCF au début des années 2000, pour l’aménagement des « dépendances vertes » du secteur, a mis en place sur ce site un programme de recherche, financé par Réseau ferré de France, afin de développer des techniques de boisement limitant les intrants et favorables à la restauration des milieux dégradés.

Le dessin d’un nouveau paysage a été ainsi mis en place.

 

Depuis fin 2007, ce site ne reçoit plus aucun financement extérieur.

Les tests développés sur ce site demeurent d’un intérêt majeur, et pourraient trouver des applications multiples.

Les parcelles forestières occupent 12 hectares sur les 35 que totalise le site

Agnès Sourisseau, afin de protéger ce site  et pérenniser les essais réalisés,  a mis en place une expérimentation de gestion agroforestière du site, incluant la poursuite du suivi scientifique des parcelles forestières tests, ainsi qu’un observatoire environnemental, et paysager, et une production agricole et forestière.

Les défis à relever sont dès lors nombreux !

Transformer le paysage pour le rendre aimable malgré le contexte difficile généré par le voisinage des grandes infrastructures périurbaines (LGV, Ligne à très haute tension, décharge, Route Nationale, etc.…)

Les moyens

Le développement de ce projet expérimental se fait depuis 2007 avec l’aide de bénévoles, sans connexion aux réseaux d’eau, ni d’électricité

Si vous voulez nous aider, n’hésitez pas à nous contacter.

Les objectifs

  • Gestion de l’eau
  • Restauration des sols dégradés (BRF, couverts végétaux, travail spécifique du sol…)
  • Créer une autonomie économique du site (productions agricoles, apicoles, arboricole et sylvicole sans intrants – organisation de visites stages, formations et ateliers…)
  • Observer l’évolution du vivant
  • Favoriser la biodiversité
  • Recycler-récupèrer- Valoriser les déchets
  • Cultiver, Produire, Fabriquer, Vivre ensemble…
  • Associer approches scientifique, empirique et pratique
  • Echanger…

 

réalisé par sites-saphir.com © 2013 Administration